mardi 3 mai 2011

Ellipse

Il a pris du retard sur elle. Elle parle volontiers. Il commence à bien la connaître. Lui par contre reste quelque peu mystérieux. Il ne cache rien. Simplement, raconter, parler de lui-même n'est pas une évidence. Dire qui il est, comme ça spontanément ? Difficile. Il préfère écouter, observer et répondre. Il est rarement le centre de la discussion. C'est souvent l'autre.

Comment rattraper tout ce qu'il n'a pas encore dit durant ces sept mois ?

Avec des mots, en les couchant sur le papier, dans un carnet. Il doit éviter de trop réfléchir. Il doit écrire comme il parle. Ce qui lui passe par la tête. Sans filtrer. Il y raconte des souvenirs, il partage ses passions. Il explique ce qui le fait vibrer, ce qui fait tourner son monde. Il gratte le papier. Rapidement, régulièrement. Il ne relit presque pas. Il sème quelques ratures. Rien de grave. C'est le prix de l'instantanéité. A la fin, il parcours les pages noircies et se demande si ce n'est pas trop. S'il n'a pas été trop vaniteux. Ou maladroit. Trop tard. Pour lui, c'est gravé dans le marbre. Il lui donnera le carnet ce soir.

Elle passe sa main sur la couverture et l'ouvre fébrilement. Elle lit les premières phrases et comprend. Oh, ça me touche ! Et elle reprend. Son visage ne dit rien, simplement la concentration. Elle lit et lit. Sans s'arrêter. Il croit qu'elle va s'interrompre entre deux pages. Il attend une remarque, un petit sourire. Rien. Et ces yeux qui glissent d'un mot à un autre. Déjà la moitié. Cela doit probablement lui plaire. Sinon elle ne s'imposerait pas un rythme pareil. Il est paralysé. Il n'ose pas quitter la pièce. Il veut guetter ses réactions. Même les plus infimes. Et tout à coup, c'est fini. Elle referme délicatement le carnet. Merci... Ca me ferait presque pleureur. Une première larme perle. Puis une deuxième. Et elle éclate en sanglots. Durant quelques secondes, les mots ne servent plus. Il met le carnet de côté et la prend dans ses bras.

Depuis longtemps, elle attendait qu'il se livre à elle. Ils ne sont pas encore à égalité, mais ils se sont rapprochés. Encore plus.

Posté par l_mouse à 14:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Ellipse

Nouveau commentaire